Il était une fois, l’histoire d’une stratégie de marketing de contenu réussie…

 

Nombreux sont les marketeurs qui, aujourd’hui, se posent la même question : comment réussir à raconter, autour de leur marque, une histoire captivante, engageante, originale… pour ne pas dire scotchante ? Parce que ce n’est pas toujours facile de trouver les mots justes… ceux qui vont intriguer, toucher et séduire vos clients existants et potentiels. Tel est l’art du marketing de contenu.

Pratiqué dès 1732 (si ce n’est plus tôt) par Benjamin Franklin, qui promeut son imprimerie dans son Almanach du Bonhomme Richard (Poor Richard’s Almanack), le marketing de contenu a très peu changé. La seule différence réside de nos jours dans la myriade de supports et moyens d’expression à disposition.

Selon une étude du Content Marketing Institute, 70 % des marketeurs B2B et 86 % des marketeurs B2C interrogés ont recours, d’une façon ou d’une autre, au marketing de contenu. Rien d’étonnant à cela. Bien pensée, une stratégie de marketing de contenu peut faire des merveilles, à commencer par développer la notoriété, attirer de nouveaux consommateurs, augmenter vos revenus et – point essentiel, doper la fidélité, la conversion et la croissance.

Pourquoi miser sur le marketing de contenu ?

Regardons de plus près les stratégies engageantes et créatives de trois entreprises – Glossier, Harry’s et Away. C’est clair, au vu des résultats obtenus, il y a de quoi rester bouche bée. Mais pas besoin de sortir l’artillerie lourde pour jouer dans la cour des grands. Vous aussi, vous pouvez y arriver, en procédant par petits pas.

Selon les informations glanées par Coschedule :

  • Les entreprises publiant plus de 16 articles de blog par mois génèrent jusqu’à 3,5 fois plus de trafic que celles se limitant à moins de 4 publications mensuelles.
  • Le marketing de contenu triple le nombre de leads par dollar dépensé.
  • Le marketing de contenu coûte environ 62 % moins cher que le marketing traditionnel.
  • 61 % des internautes américains finissent par acheter les produits recommandés dans les articles de blog qu’ils lisent.
  • Le marketing de contenu convertit 6 fois plus que toute autre méthode.

Alors, convaincu(e) ? Il est temps à présent de découvrir comment réussir votre stratégie de marketing de contenu en trois étapes.

Premiers pas : les 3 étapes à suivre.

1. Fixez-vous des objectifs.

Pour éclairer vos décisions et celles de votre équipe à mesure que votre stratégie se précise, il est essentiel d’établir des objectifs clairs et précis.  Par exemple, attirer les consommateurs sur votre blog ou site web et/ou de les convaincre de s’abonner à vos communications. Ces données vous permettront notamment de nouer le contact avec ceux qui s’intéressent à vos contenus et, avec un peu de chance, à vos produits.

Le marketing de contenu peut aussi sensibiliser vos clients ou prospects à une problématique ou à un mode de vie qui attrait aux valeurs de la marque, bien au-delà du produit.  Le principe est simple : plus le consommateur adhère à l’univers et à la mission d’une marque, plus il est susceptible d’acheter.

2. Mettez-vous dans la peau de votre audience – et trouvez les bons mots.

Une bonne stratégie de marketing de contenu repose sur deux facteurs : le ton utilisé et l’audience ciblée. Si vous visez des shoppers plus jeunes, inutile de le dire mais ça va mieux en le disant : jouez la carte des réseaux sociaux en misant sur des contenus punchy.

Les plus âgés privilégieront en revanche des contenus faisant autorité dans un secteur donné. Outre ses rasoirs, l’entreprise Harry’s propose par exemple son propre magazine digital pour hommes avec des articles mode, paternité, et plus encore.

Des outils comme Google Analytics s’avèrent aussi particulièrement utiles pour identifier les contenus les plus populaires auprès de votre audience, et découvrir qui lit quoi, quand et où. Mieux identifier vos destinataires, c’est mieux définir les sujets et les formats de contenu dont vous avez besoin.

3. Sélectionnez votre arsenal de contenus.

Les canaux et les types de contenus changent en fonction de votre audience cible.

Les articles de blogs (cf. le magazine imaginé par Harry’s) et les e-newsletters sont souvent au cœur même des stratégies de marketing de contenu.  Cela étant, pour les marques les plus innovantes, impossible de s’en contenter : entre les influenceurs sur Instagram, les campagnes de réalité augmentée de Facebook Messenger, les podcasts, les magazines papier et les séries de vidéo, elles ont l’embarras du choix… et du format.

Mais chaque chose en son temps : faites-vous tout d’abord la main en déployant votre stratégie sur un ou deux canaux, avant d’élargir ultérieurement votre présence. Alors que votre marque trouve son public et que vos contenus marketing prennent forme (tout comme votre équipe et vos ressources), pourquoi ne pas interroger en parallèle vos consommateurs pour connaître leurs préférences en termes de formats (ex. podcasts ou vidéos).

(Plus d’infos dans l’article : Comment créer une newsletter qui parle à votre audience)

4. Partagez et repartagez, avec assiduité.

C’est bon, mission accomplie : vous avez à présent un super contenu, de qualité, pertinent, original, et tout et tout. Vous publiez sur votre blog trois fois par semaine et vous prévoyez même de créer une newsletter bimensuelle, voire une série de vidéo. Mais comment vous assurer que ces contenus soient visibles du plus grand nombre ? À quoi bon créer des messages exceptionnels s’ils font l’effet d’une goutte d’eau dans la mer ?

Pour partager efficacement vos contenus, rien de telle que l’e-newsletter…  à condition de veiller à créer vos listes de diffusion le plus tôt possible, et à déterminer comment les utiliser.

Optez tout d’abord pour un fournisseur de services de messagerie électronique (ESP) comme Mailchimp, Campaign Monitor ou ConvertKit, qui vous permettra de créer et de gérer vos listes d’abonnés, d’envoyer des e-mails et d’évaluer la performance de vos campagnes.

Au moment de développer votre liste de diffusion, partagez vos contenus non seulement sur les réseaux sociaux (gratuits et payants), mais aussi à travers votre e-newsletter – un bon plan si vous voulez regrouper vos contenus et les exposer directement aux yeux de votre audience cible.

Autre tactique clé : la recherche organique. Faites une recherche de mots clés et exploitez tous les avantages du SEO. Vos contenus se valoriseront d’eux-mêmes. Attention toutefois à rester pertinent : les textes surchargés de mots clés perdent vite leur sens.  Optez pour la méthode la plus efficace : celle du contenu ramifié, où s’enracinent d’autres articles de blog, puisant dans les valeurs de votre marque et dans votre stratégie de contenus.

Enfin, créez un calendrier éditorial. Avant de commencer, assurez-vous d’être en mesure de respecter vos objectifs de production, ainsi que la fréquence de publication que vous vous êtes fixée.  Vos contenus doivent être partagés en temps et en heure – que ce soit à raison d’un post par semaine, de deux par mois, voire d’une e-newsletter tous les trimestres.

La régularité, mais aussi la qualité, la fréquence des parutions et l’actualisation des contenus, ne peuvent que refléter le sérieux de votre marque.

À vos claviers !

Certes, développer une stratégie de contenu engageante et profitable sur le long terme n’est pas une sinécure. Mais avec des objectifs bien définis et un déploiement dans les règles de l’art, le jeu en vaut vraiment la chandelle. Et si la tâche paraît insurmontable, souvenez-vous d’une chose : vous ne parlerez pas dans le vide ou pour vendre de nouveaux produits, mais bien pour raconter une histoire autour de votre marque… une histoire qui fait sens et qui vaut la peine d’être lue ET entendue.  Ces quelques conseils ne sont que la partie émergée de l’iceberg du marketing digital.

Pour en savoir plus sur la nouvelle génération de consommateurs (Gen Z) et comment la séduire, cliquez sur le lien ci-dessous.