L’économie à l’heure du coronavirus : les 8 catégories en hausse

 

Depuis le mois dernier, des nations entières sont paralysées par les mesures de confinement. Cloîtrés chez eux, les consommateurs s’adaptent et adoptent de nouvelles habitudes d’achat.

Bien chez soi

Faute de pouvoir sortir, les shoppers investissent dans leur nouvelle bulle d’air : leur domicile. Qui dit nouveaux besoins, dit nouvelle demande. Pour faire face, les entreprises doivent donc s’adapter, et vite. Si les appels vidéo, seul moyen de garder un contact visuel, grimpent en flèche, les modes de communication ne sont pas les seuls domaines touchés par ce vent de changement. Travail, apprentissage, sport, cuisine, jeux avec les enfants, temps passé en famille : tout se fait désormais à domicile.

Alors, quels sont les produits les plus prisés par les consommateurs confinés ? Pour le savoir, Criteo a analysé les données de son Shopper Graph et les comportements de près de 2 milliards de shoppers actifs chaque mois.

Le remède de l’omnicanal

Sans surprise, les mesures de confinement ont provoqué l’envol des achats en ligne. Comme nous l’avions annoncé mercredi dernier dans notre bulletin, les achats en ligne ont explosé de 91 % aux États-Unis entre le 23 et le 29 mars. Et le fossé online/offline continue de se creuser : les retailers omnicanaux ont doublé leurs revenus en ligne par rapport au mois de janvier, avec une hausse de 133 % des ventes la semaine dernière.

Les retailers omnicanaux compensent leurs pertes en magasin par les ventes en ligne, en hausse de 133 % cette semainecoronavirus shopping trends omnichannel retailers

 

Les catégories de produits phares

Le coronavirus modifie les modes d’achat, mais aussi le contenu des paniers. Depuis la mise en place des mesures de confinement, certaines catégories de produits enregistrent en effet une croissance exponentielle.

Aux États-Unis, pays qui enregistre désormais le plus de cas de Covid-19 confirmés, les flacons de gel antibactérien s’arrachent depuis début février. Le graphique ci-dessous illustre l’impact de l’épidémie sur les ventes de savon auprès de notre réseau de retailers :

Ventes de savon indexées – 9 février 2020
Source: réseau Criteo Retail Media, États-Unis

 

Les produits d’hygiène ne sont pas les seuls concernés par cette frénésie d’achat. Voici les huit autres catégories en hausse ces dernières semaines :

1. Webcams

Logitech, leader de la webcam, est en rupture de stock. D’autres grands retailers ont eux aussi été dévalisés. Des communications entre élèves aux réunions de travail, en passant par un live quotidien des animaux de la ferme, les webcams ont plus d’une utilité dans le contexte actuel.

D’après les données recueillies par Criteo, ces ventes progressent de jour en jour. La semaine dernière, les achats de webcams ont explosé en France (+1830 %) et en Australie (+1083 %) par rapport aux quatre premières semaines de janvier. Des chiffres également en hausse aux États-Unis (+458 %), au Brésil (+437 %), en Allemagne (+693 %), en Pologne (+379 %), au Royaume-Uni (+258 %) et en Russie (+109 %).

Face au télétravail et à l’apprentissage à domicile, les ventes de webcams explosentcoronavirus shopping trends webcams

 

2. Vêtements de nuit et d’intérieur

Alors que la visioconférence devient la norme, de plus en plus d’employés adoptent le look pro en haut, relax en bas. Sur les réseaux sociaux, les célébrités s’affichent en famille dans des tenues assorties. Pyjamas, joggings et leggings sont donc particulièrement prisés pour passer le confinement dans le confort.

Car pourquoi s’habiller lorsqu’on n’a nulle part où aller ? La semaine dernière, les ventes de tenues d’intérieur et de nuit ont nettement augmenté par rapport à janvier, notamment en Australie (+184 %), au Brésil (+126 %), en Corée du Sud (+80 %) et en Italie (+79 %).

Les ventes de vêtements d’intérieur et de nuit augmentent de 184 %coronavirus shopping trends apparel

 

3. Tondeuses à cheveux et produits de rasage

Comme beaucoup d’autres, coiffeurs et barbiers ont suspendu leur activité. Mais les cheveux et les barbes, eux, continuent de pousser ! Faute de mieux, les consommateurs sortent leurs propres ciseaux pour des coupes maison au poil. Et la tendance se reflète sur les ventes.

Les ventes de produits de rasage ont explosé par rapport au début d’année, notamment en Turquie (+312 %), au Portugal (+250 %), en France (+167 %), en Italie (+166 %), au Royaume-Uni (+138 %), en Pologne (+118 %), en Australie (+79 %), en Espagne (+64 %), en Allemagne (+62 %), au Brésil (+31 %) et en Russie (+27 %). Aux États-Unis, les ventes de tondeuses à cheveux ont augmenté de 241 %.

Hausse de 312 % des ventes de produits de rasage et de tondeuses à cheveuxcoronavirus shopping trends personal care

 

4. Articles pour animaux de compagnie

Aux États-Unis, les adoptions en refuges ont augmenté, de nombreuses familles venant au secours d’animaux abandonnés. La plupart de ces fidèles compagnons sont choyés en ces temps difficiles, et leurs propriétaires se fournissent en ligne. Confinés à la maison, ils passent aussi plus de temps avec leurs boules de poils, et n’hésitent pas à les gâter !

Depuis le début de l’épidémie, les ventes d’articles pour animaux de compagnie (paniers, cages, nourriture et autres gourmandises) se sont envolées aux États-Unis (+274 %), en Allemagne (+263 %), en Espagne (+140 %), en France (+130 %), en Australie (+101 %), au Royaume-Uni (+76 %) et au Japon (+9 %).

Les ventes d’articles pour animaux continuent de progressercoronavirus shopping trends pets

 

5. Produits de pâtisserie

Selon Google Trends, les recherches de recettes de « banana bread » ont augmenté de 54 % rien que le mois dernier. Passe-temps familial depuis des générations, la pâtisserie revient en force. Les suggestions d’articles et de blogs de foodies viennent compléter les livres de recettes. Idéale pour s’occuper à la maison et faire plaisir à toute la famille, l’activité séduit les confinés. Il faut dire que les consommateurs sont aux fourneaux depuis le début de leur confinement, l’épidémie ayant forcé les restaurants à fermer leurs portes.

Les ventes d’articles de pâtisserie (préparations pour gâteaux, chapelure, pâtes à tarte, ou encore kits de décoration de biscuits) ont augmenté en Italie (+789 %), aux États-Unis (+290 %), en Espagne (+289 %), en Australie (+273 %), au Royaume-Uni (+223 %), au Brésil (+179 %), en France (+111 %) et en Pologne (+83 %).

Les ventes de produits pâtissiers en hausse de +789 % alors que les courses alimentaires en ligne continuent d’augmentercoronavirus shopping trends baking

 

6. Gaming

Selon Verizon, la popularité des jeux vidéo a augmenté de 75 % aux États-Unis une semaine après l’annonce de l’OMS sur la pandémie. Le confinement a fortement contribué à la tendance, des millions d’employés se retrouvant à travailler sur leur canapé et ayant plus de temps libre à occuper.

La semaine dernière, les ventes d’articles de « gaming » (consoles, manettes et autres accessoires) ont explosé au Royaume-Uni (+486 %), aux États-Unis (+338 %), en Espagne (+283 %), en France (+262 %), en Allemagne (+229 %), au Brésil (+164 %), en Russie (+143 %), en Italie (+77 %) et au Japon (+59 %).

Les ventes de produits de gaming ont explosé fin mars, atteignant +486 % en avrilcoronavirus shopping trends gaming

 

7. Aménagement extérieur

Après avoir optimisé leur intérieur, les consommateurs revoient peu à peu leurs espaces extérieurs (pour ceux qui peuvent se le permettre). Les plus chanceux, qui disposent de leur propre espace vert, préparent déjà les beaux jours. Chaises longues, salons de jardin et bâches de protection font leur come-back sur les pelouses, balcons et terrasses.

Une tendance confirmée par des chiffres de vente en forte hausse au Royaume-Uni (+1908 %), en Allemagne (+956 %), aux États-Unis (+428 %) et en France (+303 %). En Corée du Sud, les ventes de salons de jardin ont progressé de 167%.

Confinés pour l’arrivée du printemps, les shoppers investissent dans le mobilier de jardincoronavirus shopping trends outdoor furniture

 

8. Sport – bandes élastiques

Face à la pandémie, les salles de sport ont temporairement fermé leurs portes, laissant des millions de sportifs désœuvrés. Pour rester en forme, ils apprennent donc à faire de l’exercice à la maison. Idéales pour se muscler et s’étirer dans des espaces confinés, les bandes élastiques en caoutchouc sont les reines de la catégorie « exercices de muscu en solo ».

Ce produit, en nette hausse depuis le mois de janvier, séduit particulièrement en Allemagne (+725 %), au Royaume-Uni (+504 %), en Australie (+488 %), aux États-Unis (+86 %) et en Pologne (+82 %).

Sport à domicile : hausse de 725 % des élastiques de musculationcoronavirus shopping trends exercise

 

L’expérience à domicile

Alors que les consommateurs s’adaptent à leur nouveau quotidien, leurs comportements d’achat évoluent. Et une chose est sûre : tous sont en quête de suggestions pour améliorer leur bien-être à la maison. Pour les marketers, il est plus que jamais temps de placer leurs produits sous une nouvelle lumière – celle du confort, du divertissement ou de l’utilité en confinement.

Nos conseils pour les marketers

  1. Suivez de près les tendances de consommation. Observez l’évolution de votre marché, des ventes sur votre site web et des tendances hebdomadaires. Gardez à l’esprit les activités quotidiennes de vos consommateurs : télétravail, apprentissage, sport et divertissement à domicile.
  2. Mettez en avant des produits adaptés au contexte actuel. De quoi les consommateurs confinés ont-ils besoin ? Intégrez les produits les plus pertinents à vos campagnes. Privilégiez les options de livraison, les niveaux de disponibilité ou l’expérience dans les call-to-action.
  3. Engagez votre audience. Coincés à la maison, les consommateurs ont plus que jamais besoin de se divertir. Misez sur des formats publicitaires interactifs pour toucher vos meilleurs clients.

De leur bureau, canapé ou table de salle à manger, les équipes Criteo restent à votre disposition pour composer des campagnes efficaces, pertinentes et personnalisées.