août 30, 2018
Partager

Portrait de Criteos : Gwenola Coicaud et Anissat El Hachimy, sergents-recruteurs du retail

 

Criteo Sponsored Products (ou CSP) propose aux marques de muscler leur présence dans l’univers des sites marchands en s’affichant sur un puissant réseau de sites e-commerce. Côté retailers, Criteo Sponsored Products donne accès à une source de revenu complémentaire à leur activité principale. Dans un monde réputé pour ses marges faibles et la dureté de sa concurrence, cette manne incrémentale ne nécessitant aucun investissement lourd et ne cannibalisant aucune source de revenu existante est appréciée des retailers – ce qui explique que la solution ait séduit des noms aussi prestigieux que Walmart ou Target.

Cette création de valeur pour les commerçants et les marques serait impossible sans l’action de l’équipe Partenariat Retail, dont Gwenola Coicaud et Anissat El Hachimy, respectivement Partnership Director et Account Specialist, sont les représentantes en France. Leur rôle : recruter les meilleurs retailers et les aider à développer leur potentiel de monétisation auprès des marques.

 

A quoi ressemblent vos journées ?

Gwenola : Nous investissons beaucoup de temps et d’énergie pour évangéliser nos contacts-clés chez les commerçants sur l’importance de la monétisation. En effet, notre mission, c’est de faire en sorte que les distributeurs rejoignent le programme, et une fois qu’ils sont entrés, de développer leur potentiel de monétisation. Or, si les retailers ont très bien compris comment monétiser leurs magasins physiques, via par exemple des têtes de gondole ou des stop rayons, il n’en va pas de même pour le retail online, où les technologies programmatiques et le machine learning ne sont pas encore aussi répandus qu’on pourrait le croire dans une optique de monétisation. Tout cela nécessite une pédagogie, visant à prouver les bénéfices de ces techniques appliquées à l’univers de la distribution en ligne.

Anissat : La composante de gestion de projet est clé, elle aussi. Nos journées sont en ce sens très riches. Chaque distributeur a en effet sa propre charte graphique ; Criteo Sponsored Products se devant d’être parfaitement intégré au look and feel des sites marchands, dans la majorité des cas, les intégrations sont faites de manière personnalisée pour chaque partenaire.

Et, comme indiqué par Gwenola, une fois qu’un distributeur est intégré dans le réseau CSP, l’objectif consiste à développer son potentiel de monétisation. Là encore, chaque partenaire a ses propres spécificités et besoins. Chaque intégration est donc un projet à part entière, et nécessite un grand niveau d’adaptation, de suivi, et d’attention au détail.

 

A quoi ressemble l’équipe dans laquelle vous évoluez ?

Gwenola : On est dans une vraie petite start up au sein de l’entreprise. Le produit n’est pas figé, et nous sommes partie prenante de son évolution : les circuits de décision sont courts et nos remarques sont prises en compte.

Anissat : Nos interlocuteurs au quotidien ont d’ailleurs des métiers très différents. Nous sommes aussi bien amenés à collaborer avec des commerciaux, des analystes, ainsi que des profils plus techniques. Aussi, l’équipe est très internationale. Quand un nouveau retailer rejoint le réseau par exemple, nous gérons son implémentation avec notre ingénieur Technical Solutions basé à Paris et les équipes d’ingénieurs R&D basées à New York.

 

Qu’est ce qui vous plaît dans votre travail ?

Anissat : J’aime le fait de ne pas être spécialisée sur un seul sujet, mais au contraire d’être impliquée dans une grande variété de projets, ce qui permet de développer un large éventail de compétences. D’autre part, nous évoluons dans un environnement stimulant où nous côtoyons des personnalités inspirantes avec une véritable vision business ce qui fait de cette mission une expérience qui va au-delà du simple apprentissage d’un métier. En cela, je retrouve dans mon rôle actuel ce qui m’avait plu dans celui que j’occupais initialement chez Monsieur Drive, avant que la société ne soit acquise par Criteo en 2015.

Gwenola : Pour ma part j’aime la logique entrepreneuriale dans laquelle nous opérons. On crée de la valeur en partant d’une page blanche. Également, ayant précédemment travaillé principalement dans l’univers du commerce alimentaire, j’apprécie de pouvoir me confronter à des secteurs d’activité plus variés et surtout de naviguer dans la sphère digitale. Et surtout, j’ai le plaisir de diriger une équipe à la fois professionnelle et fun, ce qui contribue à me motiver à venir travailler tous les jours.

 

Des succès dont vous avez envie de parler ?

Gwenola : On est passé de cinq à dix retailers en une année. Sachant qu’il faut entre deux et quatre mois pour qu’une implémentation porte ses fruits, nous sommes fières de cette performance.