mars 7, 2018
Partager

Quelle est la différence entre CPC et CPM ?

 

Les annonces en ligne sont vendues selon différents modèles de tarification. Les plus courants sont le CPM et le CPC. La question lancinante est : « lequel utiliser ? ». Pour répondre à cette question, il faut bien comprendre la différence entre les deux. Si vous cherchez à comprendre ce qui différencie le modèle au CPM de celui au CPC, vous êtes au bon endroit.

Tout d’abord, les définitions :

Pour l’achat d’une annonce, il existe deux modèles de référence :

  • CPM = Coût par « mille » ou coût pour 1 000 impressions
  • CPC = Coût par clic

C’est bon à savoir, mais comment choisir entre l’un et l’autre ?

Le CPM s’utilise surtout pour créer de la notoriété et de l’engagement avec la marque. C’est la marche à suivre pour créer de la visibilité. Vous pouvez être plus spécifique en choisissant les pages à cibler. Par exemple, si votre entreprise s’appelle « Arthur navigation », vos annonces se dirigeront plutôt vers des sites faisant de la publicité pour tout ce qui concerne les voyages sur l’océan : vacances en bateau, voyages tropicaux, équipements de pêche, etc.

L’essentiel à comprendre est que vous achetez 1 000 impressions au prix facturé par votre partenaire publicitaire, et que 1 000 annonces apparaîtront de fait sur le web.

Le CPC est plutôt destiné à favoriser les conversions, qu’il s’agisse de visites sur un site web ou de ventes. Lorsqu’un client potentiel visite des sites concernant la navigation, votre annonce pour des voyages en bateau entre Miami et Aruba peut lui être présentée, pour lui proposer une offre ou un package susceptible de l’intéresser.

Quand l’utilisateur clique sur cette annonce, il arrive directement sur votre site et vous payez le coût correspondant à ce clic. Si une vente est conclue, alors votre minuscule investissement aura bien porté ses fruits.

Les deux semblent excellents, selon vos objectifs de campagne. Mais quels sont leurs inconvénients ?

Le CPM est conçu pour développer la notoriété de la marque. C’est une bonne chose, mais le principal inconvénient du CPM est qu’il est possible que vous n’obteniez pas un seul clic vers votre site web. Le problème est que vous payez le prix total pour la campagne, quelles que soient ses performances. Souvent, vous payez pour des impressions que personne ne voit… Ouch !

À l’inverse, le CPC est la meilleure façon de favoriser les performances (les ventes et les profits) ou un type d’action spécifique (par exemple les visites sur le site, les achats de séjours de vacances, les téléchargements de brochures, etc.). Avec le CPC, il y a moins d’impressions, mais les annonces sont beaucoup plus personnalisées et ciblées, et vous ne payez que si l’utilisateur clique sur ces annonces.

Toute personne qui clique est très intéressée par ce qui est proposé dans votre annonce. Vous bénéficiez donc d’une transparence totale sur ce clic, et vous ne payez que pour celui-ci – c’est-à-dire à la performance. Un partenaire technologique qui vous facture au CPC prend à sa charge le coût des annonces ne donnant lieu à aucun clic. Le risque est donc assumé par le partenaire technologique, et non par vous.

Quand appliquer une tarification CPC ?

Les deux modèles, CPM ou CPC, peuvent être judicieux. Mais si vous recherchez des conversions ou des acquisitions, le modèle de tarification CPC est sans doute le meilleur choix. Vous ne payez que lorsque des consommateurs interagissent avec vos campagnes et, en conséquence, vous optimisez votre retour sur investissement.

Générez des ventes avec Criteo Customer Acquisition

Chez Criteo, nous proposons un modèle de campagne au CPC avec Criteo Customer Acquisition.

En plus de son modèle au CPC, Criteo Customer Acquisition s’appuie sur le machine learning et sur notre technologie éprouvée de recommandations de produits pour optimiser les conversions en ligne dans le cadre de vos campagnes d’acquisition. Lorsque le visuel des annonces est personnalisé, ainsi que les recommandations de produits, les utilisateurs deviennent alors plus enclins à cliquer et à convertir.

Pour y parvenir, nous isolons vos prospects de vos clients existants parmi plus de 1,2 milliard d’utilisateurs actifs grâce au Criteo Shopper Graph. Nous ciblons ensuite des acheteurs extrêmement pertinents, ayant la plus forte probabilité de conversion, en analysant de façon granulaire leurs habitudes d’achat et leurs intérêts grâce aux 600 To de données shopping que nous analysons par jour.

Pour en savoir plus sur Criteo Customer Acquisition et commencer à générer plus de ventes, cliquez ici.

Le CPC pour des campagnes à la performance

Avec le CPC, vous ne payez que pour les clics sur votre annonce, vous avez donc intérêt à investir dans des annonces qui attirent les utilisateurs qui les voient. Un partenaire technologique expérimenté peut vous aider à tirer parti de vos créations et de vos flux de produits de manière à proposer le bon message, à la bonne personne, et au bon moment. Lorsque ces éléments sont parfaitement optimisés, votre campagne au CPC peut donner des résultats particulièrement profitables pour vous.