[Rapport] Tour d’horizon des festivités dans la région EMEA

 

La saison des célébrations est celle des promotions sonnantes et trébuchantes. Aussi euphorique que magique, le « Golden Quarter » (littéralement trimestre en or) décuple les occasions pour les marketers de toucher leurs shoppers avec des offres spéciales et des messages ciblés.

Mais pour exploiter pleinement le rush de l’hiver 2019, les retailers en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique (région EMEA), devront identifier les bonnes opportunités en fonction :

  • Des fêtes célébrées
  • De la stratégie adoptée
  • De la diversité du marché
  • Des profils de consommateurs

Criteo explore ces tendances dans son dernier rapport pour éclairer au mieux les retailers dans leurs prises de décision stratégique, et guider leurs campagnes de fin d’année vers la réussite.

Aperçu :

Festivités et opportunités : le parfait mix pour une saison magique

Des scintillantes vitrines londoniennes d’Oxford Street au coup d’envoi des illuminations sur les Champs-Élysées, en passant par les marchés de Noël aux envoûtantes senteurs de vin chaud et l’ensoleillement féérique de l’opulente et faste Dubaï… Aux quatre coins de la région EMEA, règne l’euphorie générale. La magie opère et la publicité prospère, plus inventive et attractive que jamais.

Enjoués par les festivités, les shoppers se laissent tenter, dopant au passage les ventes des retailers. Des événements culturels (Reyes Magos en Espagne ou encore Wigilia en Pologne) aux rendez-vous shopping les plus incontournables (Halloween, Singles Day, Boxing Day…), décryptage des fêtes de fin d’année dans la région EMEA :

Golden Quarter 2019 : une occasion en or à ne pas manquer

La popularité du Black Friday et des autres événements promotionnels font des fêtes de fin d’année une période hautement stratégique pour le retail. Prêts à dépenser, les consommateurs sont plus que jamais à l’écoute des marques qui leur proposent des offres exclusives et voient dans ce trimestre en or une occasion unique de booster leurs chiffres d’affaires.

Toujours plus présent dans la zone EMEA, Black Friday culmine à 117 % de croissance année après année sur les cinq dernières saisons. L’optimisme est aussi au rendez-vous, alors que 67 % des retailers interrogés par Criteo anticipent une forte hausse des ventes.

Dans la zone EMEA, Black Friday continue de battre des records de trafic et de ventes. Les shoppers britanniques investissent en moyenne 10,6 milliards de dollars pendant ce long week-end de soldes, les achats en ligne atteignant en moyenne 42,13 millions de dollars par heure. Outre-Rhin, les consommateurs dépensent 7,35 milliards de dollars en ligne et en magasin, suivi de près par les Français, avec 6 milliards de dollars de ventes.

Pendant la saison des fêtes, les comportements d’achat changent. Les consommateurs partent en quête de bonnes affaires, de cadeaux et d’articles de luxe, et du coup, ne sont plus dans une optique de besoin. High tech, beauté, mode et sport… cette avalanche de promos leur permet avant tout de se faire plaisir.

Le marché EMEA : une complexité à surmonter, des attentes à cerner

La saison des fêtes dans la région EMEA sonne le glas de l’approche « one size fits all » : pour toucher des consommateurs européens issus de cultures et de contextes socioéconomiques variés, un seul mot d’ordre : l’hyper-pertinence. Les facteurs tels que la stabilité de l’économie et les différences démographiques et culturelles sont essentiels pour permettre aux retailers de mieux comprendre les décisions d’achat de leurs clients durant cette période.

Le rapport Criteo sur les fêtes de fin d’année explore en détail ce qui incite les shoppers de la région EMEA à acheter en ligne ou en magasin, décrypte leur parcours omnicanal, et se penche sur leurs profils et principaux traits caractéristiques, pays par pays.

L’émergence du « conscious consumer »

Les « conscious consumers » fondent leurs décisions d’achat sur les valeurs d’une marque, se connectant émotionnellement aux produits qui refléteront le plus leur éthique personnelle. Alors que la magie de Noël prend le pas sur le rationnel, le Golden Quarter représente pour les retailers l’opportunité de séduire ces shoppers dont les décisions sont davantage dictées par leurs émotions, et reposent sur une consommation engagée.

Avec trois mois pour agir, il est plus que jamais temps de mettre l’accent sur ces nouvelles valeurs pour convaincre. Et il ne s’agit pas de s’arrêter à la fin d’année : pour rester « conscious » et fidéliser ces consommateurs responsables, les marques devront adapter leurs offres avant, pendant et après la période des fêtes.

Pour plus de tendances, de données et d’insights sur le marketing de fin d’année, téléchargez le rapport.