octobre 16, 2018
Partager

Apps mobile : toujours en pleine croissance ! Les 3 idées fortes à retenir du #DMEXCO18

 

Le mois dernier se tenait à Cologne le DMEXCO 2018, où se réunissent chaque année les acteurs majeurs du commerce et du marketing digital. Alexander Göesswein (Managing Director DACH & MEA chez Criteo) y animait un séminaire dédié aux applications de shopping mobile en compagnie Benno Hamann (Head of Customer Success DACH chez AppsFlyer) et Albrecht Fischer (Head of Performance Marketing chez MYBESTBRANDS).

Les intervenants se sont exprimés sur l’utilisation croissante de ce type d’application par les consommateurs et ont proposé leur vision pour faire face aux enjeux clés du secteur, notamment l’engagement et la réactivation des clients. Trois idées fortes sont ressorties de ces discussions :

 

1. Une forte augmentation des transactions in-app

Selon les données Criteo, les transactions réalisées sur mobile (Web Mobile & App) représentent en 2018 65% des transactions totales pour les Retailers !

 

L’utilisation croissante du mobile s’explique par la démocratisation et l’amélioration des applications mobiles : Les transactions au sein des apps de shopping ont augmenté de 30% entre 2018 et 2017. L’utilisation des apps de catégorie shopping dépasse désormais celle des autres catégories :

dmexco18

Selon Alexander Göesswein, cette tendance est amenée à se confirmer : il prévoit que le nombre de transactions in-app devrait aussi doubler d’ici les quatre prochaines années.

 

2. L’usage des applications, de plus en plus commun pour les consommateurs

Selon une étude publiée par App Annie, les consommateurs passent 7% plus de temps sur les apps que sur les navigateurs mobile. On comprend mieux le rôle majeur des applications dans l’acquisition, l’engagement de nouveaux consommateurs et la rétention d’une base clients. En comparaison, la part du trafic en provenance du desktop est, elle, en décroissance.

dmexco18

Albrecht Fischer, expert chez MYBESTBRANDS et créateur d’une application en 2012, a lui-même rappelé l’utilité des applications de shopping, dont les taux d’engagement et de rétention sont nettement supérieurs à ceux rencontrés sur desktop.

dmexco18

Si la navigation sur le web mobile est encore pertinente dans une logique de « découverte » dans le parcours client, les applications sont cruciales pour les autres étapes du tunnel de conversion, en particulier pour fidéliser ses nouveaux clients.

 

3. Ai-je besoin d’une app ? Pour le savoir, posez-vous les bonnes questions.

Pour finir, les intervenants ont évoqué les grands enjeux liés au développement des applications de shopping : le coût, la complexité technique, l’acquisition difficile de nouveaux utilisateurs et le casse-tête du réengagement.

dmexco18

Benno Hamann, expert chez AppsFlyer, a tenu à rappeler aux marketeurs l’importance de la simplicité pour traiter cette problématique. Votre offre a-t-elle vraiment besoin d’une application ? Si c’est le cas, faîtes vite : il est préférable de tester un produit viable plutôt qu’attendre d’avoir créé l’application parfaite. Il est de même capital de commencer très tôt à mesurer les bons indicateurs, pour pouvoir optimiser sa stratégie d’acquisition et de rétention client et parfaire son interface utilisateur.

En considérant la création d’une application, les marketeurs doivent se poser les questions suivantes :

  • La création d’une app vous permet-elle de saisir une opportunité particulière ?
  • Comment vous différencier des nombreuses apps déjà sur le marché ?
  • Comment créer une app engageante ?

En conclusion, la création d’une application prend ton son sens si elle s’insère dans un business model adapté, elle n’est en revanche pas un passage obligé et ne doit pas être imposée.

dmexco18