Coronavirus : gardez le contact avec vos consommateurs, pendant et après le confinement

 

Article rédigé par Amperity, partenaire de confiance de Criteo.

Alors que la pandémie fait rage et entraîne de nombreux bouleversements économiques, il est plus que jamais essentiel de garder le lien avec vos consommateurs. Et quoi de mieux pour cela que d’exploiter vos données first-party comme il se doit ? On vous explique : dans ce contexte sans précédent, vos campagnes customer-centric peuvent faire toute la différence. À condition de bien utiliser vos technologies publicitaires. Voici plusieurs stratégies pour optimiser vos annonces dynamiques à l’aide de vos données first-party.

Trois tactiques pour tenir la distance

Dans la coronavirus économie, les tendances de consommation évoluent à vitesse grand V. Dans ce contexte, les médias payants ont un avantage clé : un déploiement instantané.

1. Passez du commerce à l’e-commerce

Sur le plan économique, le COVID-19 a deux impacts majeurs : des consommateurs confinés et des magasins fermés. Mais il est encore possible de limiter vos pertes de revenus en redirigeant les clients de vos magasins physiques vers vos sites d’e-commerce. Selon une récente étude Criteo, les mesures de confinement poussent de nombreux consommateurs à acheter en ligne. La moitié des personnes interrogées ont ainsi l’intention d’augmenter leurs achats e-commerce pendant la pandémie de coronavirus. Pour les marketers, un objectif : miser sur les bons outils pour identifier leurs shoppers in-store, et créer des campagnes ciblées pour les toucher en ligne – et booster le trafic de leur site.

2. Privilégiez la rétention

Vous le savez, la fidélisation rapporte plus que l’acquisition, surtout en temps de crise. Pour les plus chanceux, ceux qui ont une bonne visibilité sur leurs données clients, l’heure est à l’analyse comportementale. Adaptez votre stratégie en fonction de ces conclusions (en modifiant par exemple les catégories de produits affichées et votre merchandising) et ajustez vos messages au climat actuel. Traduction : adoptez le ton qui convient. Vos consommateurs sont en confinement – pas la peine, donc, de les assener de paysages et d’activités extérieures.

3. Optimisez votre budget

Aujourd’hui plus que jamais, chaque centime compte. Pour optimiser votre budget digital media, identifiez, puis supprimez les segments les moins performants de vos campagnes digitales en cours : acheteurs les plus récents, les moins susceptibles d’acheter sur le long terme et les plus impactés financièrement, par exemple. Une fois ces segments écartés, misez sur l’automatisation des enchères pour fixer (et atteindre) vos objectifs de performance et maximiser le rendement de vos budgets média.

Trois tactiques pour remonter la pente

Difficile, parfois, de voir la lumière au bout du tunnel. Pourtant, elle est bien là. Ces prochains mois, dans la mesure du possible, prenez le temps de planifier la reprise de votre activité en déployant de nouvelles fonctionnalités et programmes. L’objectif ? Anticiper au maximum pour renforcer votre présence digital média dès les premiers signes de rétablissement et repartir de plus belle.

1. Marquez les esprits à la réouverture

La réouverture des magasins sera pour tous un grand jour. Mais toutes les boutiques ne pourront pas forcément rouvrir leurs portes au même moment. Il est donc préférable d’anticiper et de définir les adresses à relancer en priorité. Pour identifier vos magasins les plus performants, une solution : l’analyse prédictive de rétention de la demande, à partir des comportements des consommateurs et de la valeur vie client. Ciblez ensuite les audiences à proximité à l’aide de campagnes de communication adaptées, pour obtenir un maximum de visites le Jour J.

2. Boostez l’acquisition client

Qui dit reprise dit aussi pêche aux nouveaux clients pour relancer la machine. Mais attention, il ne s’agit pas de séduire n’importe qui. Et quoi de mieux, pour cibler les shoppers qui généreront le plus de valeur sur le long terme, que d’établir les profils de vos meilleurs clients ?

C’est là que les données first-party entrent en jeu, ainsi que les solutions de résolution d’identité. Car vos clients à forte valeur ajoutée interagissent avec votre marque sur plusieurs canaux, éparpillant au passage leurs données sur de nombreux systèmes. Une fois ces profils établis, identifiez les audiences similaires et déployez vos campagnes sur vos canaux digital media. Le résultat ? Une acquisition optimisée, et un ROAS à la hausse.

3. Allongez la valeur vie client

Pendant que les budgets médias retrouvent peu à peu leur santé, repensez votre cycle de vie client et créez un maximum de valeur aux moments clés du parcours d’achat. Tout d’abord, centralisez les données transactionnelles de vos canaux d’achat pour obtenir une vue d’ensemble fiable de votre cycle de vie client. Ensuite, identifiez vos segments clés : acheteurs occasionnels, clients les plus susceptibles de mettre les voiles… Ces segments sont souvent déjà ciblés par les programmes d’e-mailing. Enfin, et il s’agit là de l’étape post-crise, déployez des campagnes display pour toucher un maximum de consommateurs sans adresse e-mail, ou optimiser les messages envoyés à vos clients clés.

Si elle paraît simple, cette stratégie repose sur quelques compétences technologiques clés : collecte et centralisation des données clients issues de plusieurs outils, engagement des consommateurs à l’aide d’annonces display payantes diffusées sur le web, les navigateurs mobiles et les applis… Grâce à ces techniques, les marketers pourront garder le lien avec leur clientèle pendant et après le confinement, et s’assurer une reprise dans les meilleures conditions possibles.

Pour découvrir tous les atouts d’Amperity et de Criteo dans le contexte actuel, contactez votre Account Strategist, faites appel à nos équipes ou écrivez-nous à OmnichannelSales@criteo.com.