Noël 2019 : 3 tendances marketing pour une touche de magie dans vos stratégies

 

Ah, les fêtes de fin d’année… Magiques, bien sûr. Mais aussi complexes et stratégiques. Car si, des Champs-Elysées à Oxford Street, cette période tant attendue fait scintiller les yeux et les portefeuilles des consommateurs, du côté des marketers, les tableaux de bord clignotent en mode alerte rouge. Nombreux sont ceux, en effet, qui, des mois à l’avance, budgètent, planifient et fixent les objectifs de leurs campagnes, pour s’assurer un maximum de trafic et de commandes.

A ce propos, quelles sont les grandes tendances anticipées par les marketers en cette fin d’année 2019 ? Et surtout comment comptent-ils adapter leurs budgets et stratégies en conséquence ? Pour le savoir, Criteo a interrogé 289 professionnels aux États-Unis, au Royaume-Uni et en France. Voici leurs prévisions :

1. Côté ventes, la fin d’année s’annonce des plus brillantes.

Près de la moitié des marketers interrogés s’attendent à surpasser les chiffres de l’an dernier : ils sont 50 % en France, 45 % au Royaume-Uni et 48 % aux États-Unis à anticiper une forte progression de leurs ventes durant cette saison sous haute tension.

En France, le succès croissant du Black Friday rend les marketers particulièrement optimistes, allant même jusqu’à éclipser l’enthousiasme pour les fameuses soldes d’hiver de janvier.

Cette tendance s’applique à tous les secteurs, en particulier celui du commerce et de la distribution où l’optimisme est de rigueur, avec  53 % des retailers qui prévoient d’augmenter leurs ventes.

Bref, marketers, quel que soit votre secteur, préparez-vous : le cru 2019 s’annonce des plus prometteurs. Et c’est maintenant – voire bien avant – que tout se joue.

2. Une bonne préparation en amont est le signe précurseur d’une grande saison.

Côté retail, 28 % des marketers affirment préparer leurs plans pour les fêtes dès le deuxième trimestre, et 26 % au troisième. 3 sur 10 planifient même leur stratégie un an à l’avance.

Alors que l’approche full-funnel est devenue incontournable, comment s’étonner de ce que les marketers s’y prennent de plus en plus tôt pour affûter leurs meilleures stratégies – et finir l’année en beauté.

3. Des budgets marketing en hausse pour Noël.

La plupart des annonceurs prévoient pour Noël d’augmenter leurs dépenses publicitaires, en particulier aux États-Unis (46 %), en France (41 %) et au Royaume-Uni (38 %) – et ils sont deux fois plus nombreux que les marketers à envisager de le faire.

Pour quelles raisons ? Tout dépend du marché :

  • Aux États-Unis, les annonceurs dépensent essentiellement pour des raisons de compétitivité.
  • Au Royaume-Uni, les annonceurs investissent suite au succès de leurs campagnes l’année dernière.
  • En France, ce sont les prévisions de ventes qui incitent à augmenter les budgets.

Envie de découvrir tous les insights de notre étude ? Cliquez sur le tableau interactif ci-dessous.

*Méthodologie : le rapport Criteo se base sur les déclarations d’un panel de 289 responsables marketing en charge des budgets médias pour leur entreprise aux États-Unis, au Royaume-Uni et en France en juin 2019. Secteurs représentés : Retail, Travel, Annonces, Finances, IT et Télécoms.