Shopping in-store : vive les ventes, vive les ventes, vive les ventes d’hiver…

 

Les stocks sont faits, le personnel recruté, les décorations planifiées au flocon près. Les posters promotionnels sont imprimés, les e-mails rédigés et les publications sur les réseaux sociaux planifiées. Vous l’aurez compris : à quelques mois des fêtes, les retailers sont sur les starting blocks.

Cela étant, une action marketing peut encore faire grimper les ventes en magasin :

Des publicités online pour toucher vos shoppers in-store

Qui dit « publicité digitale » ne veut pas toujours dire « e-commerce ». Saviez-vous que 53 % des audiences adressables achètent exclusivement offline, et se trouvent par conséquent hors de portée des campagnes digitales. Ils sont, pour ainsi dire, invisibles.

*30 jours post-clic ou vue. Données Criteo de 42 retailers internationaux.

Heureusement pour les retailers, ce problème n’est pas une fatalité.

Plusieurs solutions de conversion in-store permettent aujourd’hui de comparer et de matcher vos données clients à un vaste ensemble de données de shopping online. Chaque correspondance relie l’activité online et offline d’un consommateur, pour une vue à 360 degrés de chaque parcours.

Une fois identifiés, les shoppers in-store visualisent vos annonces display personnalisées en ligne. Ces annonces intègrent les produits, les adresses de magasins et les messages les plus susceptibles de convaincre l’utilisateur d’acheter. Les solutions les plus performantes permettent aussi d’évaluer l’impact de vos campagnes digitales sur vos achats in-store en les attribuant aux vues ou clics d’une annonce.

Prenons un exemple concret : supposons qu’un dénommé Matthieu achète un ensemble de vaisselle dans un de vos magasins. Votre partenaire digital matche alors l’identifiant offline (et anonymisé) de Matthieu à son identifiant online (également anonymisé). Et là, quelques jours plus tard, l’activité en ligne de Matthieu indique qu’il recherche des verres à vin. Muni de cette information, le partenaire digital cible Matthieu avec une annonce (et une promotion) lui proposant des verres à vin, mais aussi d’autres recommandations de produits pertinentes, lui rappelant par la même l’adresse du magasin visité lors de son dernier achat. Matthieu s’intéresse au produit recommandé et se déplace pour acheter ses nouveaux verres, ainsi qu’un grand plat à accompagnements.

Le temps, c’est de l’argent

N’attendez pas fin novembre pour déployer votre campagne digitale. Selon une étude menée par Deloitte en 2018, les shoppers qui convertissent en octobre achètent aussi à Noël, avec des dépenses 39 % plus élevées. Il n’est donc jamais trop tôt pour attirer vos consommateurs en magasin, et saisir l’opportunité de maximiser vos ventes. Invitez dès aujourd’hui vos clients en boutique pour prendre de l’avance sur leur achats de Noël, et réengagez les consommateurs inactifs avec des promotions irrésistibles.

Décuplez également la portée de vos actions marketing une à deux semaines avant les fêtes. Les données online et offline des retailers le confirment : la part des ventes in-store augmente considérablement à l’approche de Noël, boostée par les achats de dernière minute et les délais de livraison trop longs en ligne. Misez sur des annonces personnalisées pour capitaliser sur ces shoppers pris par le temps, et doper vos ventes en magasin.

Des ventes toute l’année avec l’omnicanalité

Parce qu’elles relient les parcours online et offline tout en générant des insights clés, les campagnes omnicanal sont particulièrement avantageuses pendant les pics d’activité. Mais l’amélioration de l’expérience client et le ciblage de nouvelles audiences en ligne portent leurs fruits bien au-delà des fêtes de fin d’année. Les campagnes omnicanal permettent même aux annonceurs d’observer une hausse à deux chiffres de leurs revenus, sur tous les canaux.Alors, à quand la magie de Noël toute l’année ?

Pour plus de conseils et de stratégies, téléchargez dès maintenant notre Rapport Criteo 2019 sur les fêtes de fin d’année.