Dans la presse | Criteo.com

ACTUALITÉS

Trier par
Dans la presse

Tirer parti du potentiel de Google Shopping

Plus de six retailers français sur dix déclarent que leurs investissements en SEM (search engine marketing) devraient augmenter cette année, et près d’un quart annoncent des hausses supérieures à 25 % (1). Et dans ce domaine, un outil récent est devenu indispensable aux marketeurs en moins de deux ans: le Product Listing Ad (PLA), qui permet d’afficher une image du produit dans les résultats des pages de recherche. Le PLA se distingue par son efficacité: aujourd’hui, il représente plus de la moitié des investissements publicitaires en search des retailers français, qui dépensent en moyenne 78 600 euros chaque mois dans ce levier (2). Du côté consommateur, le PLA a également démontré son efficacité, améliorant significativement l’expérience utilisateur et la fluidité de la navigation.

Dans la presse

Criteo lance Criteo Direct Bidder et permet aux éditeurs d’augmenter leurs recettes de 20 à 40 % en moyenne

Criteo lance Criteo Direct Bidder et permet aux éditeurs d’augmenter leurs recettes de 20 à 40 % en moyenne.

Dans la presse

Cédric Vandervynckt (Criteo) : « Nous sommes très fiers d’être mentionnés comme une des réussites de la French Tech »

Dans l’univers de la publicité digitale autant que dans les discours des fervents de la tech française, Criteo est devenu une référence incontournable. Forte de ses 20 000 serveurs et de ses algorithmes complexes de prédiction, la pépite redéfinit l’achat d’espaces publicitaires pour optimiser les campagnes de ses clients. Cédric Vandervynckt, DG France, nous décrit les enjeux de son marché en pleine révolution.

Dans la presse

Soldes d’été : Criteo analyse les comportements d’achat des consommateurs

Criteo analyse les comportements d’achats des consommateurs et donne son bilan de la première semaine des Soldes d’été 2017.

Dans la presse

Soldes sur le net : le premier bilan de Criteo

L’analyse du lancement des soldes d’été, issues de Criteo Sponsored Products Network, sur la période du 14 juin au 4 juillet 2017 constate une une augmentation du nombre de visiteurs de 65 % la première semaine des soldes et une augmentation de 166 % du nombre d’acheteurs. Le nombre de visiteurs avait progressivement augmenté la semaine précédant les soldes et double (x2,1) à leur démarrage. Le panier moyen s’élève à 104,14 € la première semaine des soldes et se compose de 3,2 articles avec une surreprésentation des articles mode et électronique (iPhones, caméras GoPro, téléphones Samsung et casques en tête). Tout comme observé en 2016, les transactions réalisées sur mobile augmentent sensiblement à partir du vendredi, et rattrapent les ventes sur ordinateur pendant le weekend. Les achats réalisés à partir d’un ordinateur se font plus souvent pendant les heures de bureau, tandis que les terminaux mobiles sont davantage privilégiés le reste de la journée, c’est-à-dire tôt le matin et en soirée.

Dans la presse

Nathalie Balla et Rachel Picard au conseil d’administration de Criteo

Criteo annonce les nominations de Nathalie Balla et Rachel Picard au conseil d’administration de l’entreprise comme administratrices indépendantes. Co-présidente de La Redoute depuis 2014 avec Eric Courteille, Nathalie Balla a mis en place un plan de transformation aujourd'hui rentable. En 2011, elle a reçu le titre de « Personnalité e-commerce de l’année » par le Magazine E-Commerce, et été nommée « Femme d’influence » (dans la catégorie « Rising Star ») en 2014. Experte en e-commerce et en transformation digitale, Nathalie est diplômée de l’Ecole Supérieure de Commerce (ESCP-EAP) et titulaire d’un doctorat en sciences économiques et comptables. Rachel Picard est la directrice de Voyages SNCF.

Dans la presse

Pourquoi les salariés de la Tech française sont-ils plus heureux au travail que les autres ?

Dans les entreprises de la French Tech, les salariés sont réellement plus heureux au travail que dans le reste de la population active, selon les résultats du dernier baromètre Paris Workplace, réalisé par l'Ifop pour la SFL. On y apprend en effet que sur une échelle de 1 à 10, les salariés de la Tech évaluent leur bien-être à 7,9, alors que les personnes ne travaillant pas dans la French Tech ne l'évaluent qu'à 6,5 sur 10. Au-delà de ce sentiment de bien-être au travail, les salariés de la French Tech sont aussi moins stressés au travail que la population active dans son ensemble (25 % contre 38 %).

Dans la presse

Un bureau ? Les salariés de la french tech n’en veulent pas !

Les travailleurs de la nouvelle économie préfèrent les open space aux bureaux fermés et ne sont pas mécontents de leur bien-être au travail. C’est ce qui ressort d’une enquête menée par l’Ifop.

Dans la presse

Comment la French Tech transforme la vie au travail

FOCUS - C'est un monde qui alimente beaucoup de fantasmes. Un baromètre exclusif établit la vérité sur les conditions de travail dans la French Tech. Culture de travail, bien-être, bureaux... Le Figaro vous détaille ce «bilan».

Dans la presse

NABD Conference 2017 : ce n’est pas une autre conférence sur le Big Data

Aujourd’hui, se tenait chez Criteo, la conférence NABD. Oui c’est une conférence très orientée big data mais ce n’est pas une autre conférence sur le sujet comme le dit le nom de l’événement. L’agenda est particulièrement riche, surtout l’après-midi et les sujets très variés : graphe, données historiques, time-series, Hadoop Yarn, deck.gl, etc.

Nous utilisons des cookies pour vous faire mieux profiter de notre site web. En poursuivant votre navigation, vous acceptez la dépose et l'utilisation des cookies. Pour en savoir plus sur les cookies ou pour exercer l'option de retrait de ces services consultez notre politique de confidentialité en savoir plus.

Les réglages de ce site web sont "autoriser les cookies" pour vous offrir la meilleure navigation possible. En continuant d'utiliser ce site web sans modifier les réglages de cookie ou en cliquant sur le bouton "Accepter" ci-dessous, vous y consentez.

Fermer