Ciblage 101 : Search Retargeting vs. Retargeting sur site

 

Comme leur nom ne l’indique pas, le Search retargeting et le Retargeting sur site sont deux concepts bien différents.  Mais à quoi font-ils référence ? Comment fonctionnent-ils, et surtout quand les utiliser ? Réponse dans ce récap’ du retargeting, pour les novices comme pour les pros du marketing.

Search retargeting

Le search retargeting diffuse des annonces display en fonction des termes recherchés par un utilisateur sur les moteurs de recherche. Les campagnes sont basées sur une sélection de mots clés reflétant l’activité ou les produits de votre entreprise. Un vendeur de meubles choisira par exemple de proposer des annonces aux utilisateurs ayant recherché les termes « canapé en cuir » ou « canapé d’angle en cuir ».

Centrée sur les données d’intention, cette stratégie publicitaire est particulièrement avantageuse : les shoppers ciblés sont déjà intéressés par le type de produit ou de solution que vous proposez, mais ne connaissent pas nécessairement votre marque. Il s’agit là davantage d’une logique de prospection comme on pourrait en voir dans l’upper-funnel.

Les annonces de search retargeting s’appuient sur les inventaires display. Elles sont donc souvent plus économiques pour les mots clés les plus demandés, cibles d’enchères impitoyables faisant exploser le CPC des campagnes de Search.  Contrairement aux campagnes PPC, le search retargeting vous permet aussi de créer des annonces visuellement exceptionnelles, aux couleurs de votre marque.

Retargeting sur site

Le retargeting sur site, ou tout simplement « retargeting », propose des annonces display aux utilisateurs qui, une fois sur votre site, repartent sans acheter.  Le retargeting se distingue du search retargeting de deux façons : il n’est pas basé sur des mots clés, et cible des shoppers qui connaissent déjà votre marque à travers votre site et/ou vos produits.  Cette sensibilisation à la marque fait toute la différence, y compris en termes de ROI.  Centrée sur la conversion, la logique est donc davantage de type « lower-funnel ».

Le retargeting sur site permet d’analyser les données d’intention collectées durant la visite du shopper pour créer l’annonce la plus susceptible de le faire revenir – et d’acheter. Une campagne de retargeting type ciblera donc les shoppers avec les produits qu’ils ont consultés ou laissé dans leur panier avant de quitter votre site. Les solutions de retargeting les plus sophistiquées proposent également des recommandations de produits et des fonctionnalités d’optimisation dynamique (DCO), pour des annonces ultra-personnalisées en fonction des préférences de chaque utilisateur.

(Plus d’infos dans notre guide complet sur le retargeting)

Sont-ils complémentaires ? 

Absolument ! Il ne s’agit pas là de choisir l’un plutôt que l’autre. Parce qu’ils agissent à différents niveaux du funnel, ces deux types de retargeting sont tout à fait compatibles. Leur association permet d’attirer les shoppers sur votre site, qui passent ensuite du statut de simple visiteur à celui d’acheteur. Toutes deux économiques, ces stratégies génèrent aussi d’importants ROI – de quoi tirer le maximum de votre budget marketing.

Envie d’en savoir plus sur le ciblage et le retargeting ? Découvrez notre webinaire en partenariat avec Shopify Plus : « Ciblage et retargeting :« Ciblage et retargeting : toutes les stratégies publicitaires pour développer votre activité d’e-commerce »