On me demande souvent : « Qu’est-ce qui vous empêche de dormir la nuit ? ». Et même si j’ai toujours beaucoup de choses en tête, comme tout le monde d’ailleurs, il y a une pensée en particulier qui revient très souvent : « Et si l’internet ouvert disparaissait ? » La mission de Criteo est de donner aux spécialistes du marketing et aux éditeurs du monde entier le moyen de diffuser des publicités ciblées et pertinentes. Mais l’Internet ouvert a des conséquences majeures qui vont bien au-delà du monde de la publicité.

Internet fait désormais partie intégrante de notre quotidien, et l’Internet ouvert reflète les principes de diversité, d’équité et d’inclusion. C’est un endroit où les entreprises, petites et grandes, peuvent continuer à être entendues, vues et découvertes. Autrement dit, les créateurs de contenu indépendants et les petits éditeurs, qu’ils soient nouveaux ou déjà présents, ont une chance de partager leurs idées et leur contenu tandis que les petites entreprises et les marques émergentes de vente directe (D2C) peuvent attirer des clients sur leur site web. Quant aux utilisateurs, ils bénéficient d’un accès libre et non restreint aux contenus en ligne.

Sans l’Internet ouvert, l’expérience en ligne des consommateurs serait limitée, notamment ce qu’ils lisent, où ils font leurs achats, la manière dont ils achètent et de nombreux autres facteurs qui pourraient façonner l’évolution de la société d’une manière que nous ne sommes pas encore en mesure d’appréhender. Quand j’imagine l’avenir de l’Internet ouvert, je ne vois aucune limite à ce que nous pouvons accomplir. J’imagine une source de connexion et un lieu ouverts, définis par les utilisateurs et les choix des consommateurs.

Il est plus que jamais essentiel de protéger l’Internet ouvert. À l’heure où la société navigue sur le Web3 et le metaverse, et où les mentalités évoluent en matière de protection des données, il est de plus en plus primordial de faire chaque jour des choix qui contribuent à la prospérité de l’Internet ouvert.

Une question d’investissement

Pour que l’internet ouvert continue de prospérer, les consommateurs et les spécialistes du marketing doivent s’investir et, en termes de vente en ligne, y consacrer du temps et de l’attention. Les consommateurs le font déjà. Selon notre récente étude sur le comportement d’achat des consommateurs, 7 shoppers sur 10 dans le monde (soit 68 %) confirment qu’avant d’acquérir des produits qu’ils n’ont encore jamais achetés ou des produits de valeur, ils s’informent à leur sujet en lisant des articles sur l’Internet ouvert1.

Au total, 43 % des shoppers font davantage confiance aux avis publiés sur des sites indépendants d’avis de consommateurs qu’à ceux qu’ils voient sur Amazon, tandis que 20 % disent le contraire1. Manifestement, les consommateurs se tournent vers l’internet ouvert pour trouver les réponses à leurs questions, une tendance qui devrait s’accentuer à l’avenir.

Pour les spécialistes du marketing, il s’agit donc d’une stratégie commerciale judicieuse qui a l’avantage de soutenir un espace de concurrence équitable. Dans une étude réalisée en 2020, The Harris Poll a constaté que les consommateurs consacrent la majeure partie de leur temps en ligne à l’Internet ouvert (à 66 %). Pourtant, les spécialistes du marketing dédient à peine 37 % de leurs dépenses publicitaires à l’Internet ouvert, les 63 % restants étant attribués à des walled gardens2.

Pourquoi ? L’Internet ouvert n’est pas toujours aussi efficace que les systèmes fermés des walled gardens. Face à une multitude de solutions et de partenaires dispersés sur l’Internet ouvert, certains peuvent être frileux et freiner devant les difficultés. Or, la meilleure décision est parfois, aussi, la plus difficile à prendre. Pour que les spécialistes du marketing puissent défendre l’avenir de l’Internet ouvert et interagir avec leurs clients dans des environnements où ils se sentent en confiance et passent du temps, ils doivent y faire de la publicité.

Améliorer l’Internet ouvert

Criteo a pour objectif de soutenir l’Internet ouvert et de l’améliorer, tant pour les spécialistes du marketing que pour les shoppers. En associant l’offre et la demande sur notre plate-forme Commerce Media, nous souhaitons que la publicité sur Internet devienne la meilleure option et le choix le plus facile. Rationaliser la publicité de manière adressable et respectueuse de la vie privée aidera les spécialistes du marketing et les éditeurs à créer de meilleures expériences pour chaque shopper.

C’est notre vision et nous prenons des mesures pour la concrétiser. Nous renforçons notre plate-forme Commerce Media et plaçons également l’Internet ouvert au centre des préoccupations des spécialistes du marketing et des consommateurs grâce au tout premier spot télévisé de Criteo, que j’ai le plaisir de vous présenter. Il a été créé par la réalisatrice Floria Sigismondi et une équipe créative dirigée par des femmes, Tiffany Appleton et Kirstin Roquemore. Yinka Olorunnife, formidable actrice, joue le rôle d’« AVA », notre héroïne, symbole de notre engagement en faveur d’un Internet ouvert, de la diversité, de l’équité et de l’inclusion.

Le moment est venu pour nous tous de nous engager en faveur d’un Internet ouvert en 2022 et pour les années à venir. Nous garderons cette résolution à l’esprit puisque Criteo continue de soutenir un Internet où les shoppers peuvent naviguer partout, acheter partout et communiquer avec qui ils veulent. Personne ne peut prédire ce que l’avenir nous réserve, mais nous pouvons tous prendre en main notre rêve. C’est une responsabilité qui peut faire peur et nous empêcher de dormir.

Je dis toujours à nos équipes que lorsque quelqu’un demande ce que nous faisons chez Criteo, il n’y a qu’une seule réponse possible : « Nous améliorons Internet ». C’est notre raison d’être, elle est au cœur de chaque action que nous menons. De quoi faire de beaux rêves. Aujourd’hui, et chaque jour, l’avenir est grand ouvert.

Cliquez ici pour en savoir plus sur le rôle du Commerce Media dans l’avenir de l’Internet ouvert.

1Indice de confiance des consommateurs Criteo, Monde (Allemagne, Australie, Corée du Sud, Espagne, États-Unis, France, Inde, Italie, Japon, Royaume-Uni), novembre 2021, N=3805.
2 Étude 2020 par The Harris Poll et OpenX, « L’internet ouvert par opposition au walled garden ».

Megan Clarken

Megan Clarken est CEO de Criteo. Avant de rejoindre l’entreprise, elle a occupé le poste de directrice commerciale de Nielsen Global Media, où elle a mené pendant plus de 15 ans des projets qui ont permis à cette société de plus de 90 ans de s’adapter et de s’imposer dans une période en pleine mutation. Avant d’être considérée comme l’une des « figures les plus importantes des médias » par Adweek, Megan était une athlète de haut niveau. Elle s’est qualifiée pour les Jeux olympiques de Séoul en 1988 dans la discipline du saut en longueur, mais une blessure est venue briser ce rêve. Sa ténacité, sa recherche constante de solutions, l’ont aidée à se relever, passant d’une carrière d’athlète sans diplôme universitaire, à celle de PDG d’une entreprise cotée en bourse. Une progression fulgurante qui lui a valu de nombreux prix : en 2020, elle s’est classée dans la liste des 100 femmes cadres modèles HERoes ; en 2019, elle a figuré dans le classement Femmes de pouvoir et d’influence de l’Organisation nationale pour les femmes. Elle a également obtenu le prix Multi-Channel News 2016 : Wonder Women.

Transformez vos objectifs en résultats.

Envie de générer plus de trafic ? D’augmenter vos ventes ? De booster les installations de votre application ? Avec Criteo, chaque objectif a sa solution.